Dans des styles soul, jazz, blues, hip-hop ou musiques orchestrales, les gagnants des Grammy Awards 2019 reflètent une belle année de musique !

Voici ce que nous retenons des Grammy Awards 2019.

Cecile McLorin Salvant – Meilleur album de jazz vocal

Cecile McLorin Salvant remporte pour la troisième fois un prix dans la même catégorie aux Grammy. En 2016, c’était le Grammy du meilleur album de jazz vocal avec For One To Love puis avec Dreams and Daggers en 2018 – elle l’obtient une troisième fois en 2019 pour The Window. En association avec Sullivan Fortner, la jeune chanteuse américaine d’origine française et haïtienne fait montre du talent qui la place sans conteste dans le haut du panier, et sa carrière ne cesse de prendre de l’ampleur !

 

Childish Gambino – Disque de l’année, Chanson de l’année, Meilleure performance rap/chant, Meilleur vidéoclip

La nuit dernière, Donald Glover a connu un véritable succès et a pris d’assaut le monde avec son alter ego Childish Gambino, auteur d’une musique à la fois relâchée et ambitieuse. Malgré son absence à la cérémonie, le respect bien mérité était palpable dans la salle à chaque nouvelle annonce.

 

Wayne Shorter – Meilleur album instrumental jazz

Déjà tributaire de nombreux Grammy tout au long de sa carrière, Wayne Shorter en a reçu un nouveau lors de la 61e édition. Cette fois, son triple album orchestral, Emanon était mis à l’honneur. En compagnie du Wayne Shorter Quartet, le légendaire saxophoniste et compositeur prononce un discours humble et inspiré.

Steve Gadd – Album Instrumental Contemporain

Le légendaire Steve Gadd était resté un éternel second aux Grammys, jusqu’à cette année. Auparavant, il avait joué sur trois albums primés aux Grammy Awards (ceux de Al Jarreau, Eric Clapton et James Taylor). Cette année, c’est le sien qui est primé. L’album Steve Gadd Band a remporté un prix bien mérité lors d’une soirée qui a également vu Questlove parler de Gadd comme d’un héros.

 

Dafnis Prieto – Meilleur album de jazz latino

Back to Sunset a remporté le prix du meilleur album de jazz latino. C’est la première fois que le musicien cubano-américain enregistre un big band sur disque – il montre une fois de plus les liens entre le jazz américain et les traditions latines. Pour ce faire, il réunit des influences variées et un groupe de musiciens basés à New York pour produire une musique énergique, addictive et mélodique.

 

Terence Blanchard – Meilleure composition instrumentale

Le compositeur et collaborateur de longue date de Spike Lee, Terence Blanchard, a remporté son 6e prix Grammy pour ses travaux sur le film Blackkklansman. Sa pièce « Blut Und Boden (Blood And Soil) » accompagne le personnage de Ron dans sa mission d’infiltration du KKK. C’est bon signe pour les prochains Oscars, où Blanchard est nominé pour la première fois. Nous croisons les doigts. 

 

John Daversa – Meilleur solo de jazz improvisé, Meilleur grand ensemble de jazz, Meilleur arrangement (instrumental ou A Capella)

Le trompettiste de jazz, compositeur, arrangeur et leader du big band a été récompensé aux Grammy Awards 2019 pour son travail sur la compilation American Dreamers : Voice of Hope, Music of Freedom. C’est un projet auquel ont participé plus de cinquante musiciens venus aux États-Unis dans le cadre du programme Deferred Action for Childhood Arrivals, qui a mis en lumière le projet après sa suppression en 2017.


Retrouvez une interview de Cécile McLorin Salvant : « J’ai trouvé ce que je cherchais dans le jazz »

Lisez notre chronique sur l’album de Wayne Shorter : Emanon

Lisez notre article sur le 28e Grammy de Quincy Jones : Quincy Jones remporte un nouveau Grammy Award

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Keep on keepin' on !

Quincy Jones and the team will send the best

in jazz and beyond straight to your inbox.

Stick with us!

Don’t leave just yet... 

Send this to a friend