Comment le mélomane pourrait-il oublier l’ensemble de Ry Cooder, Buena Vista Social Club ? En 1997, des millions de personnes à travers le monde étaient fascinées par ses rythmes cubains traditionnels. Lieu de tournage : le studio Areita, vieux de 75 ans, à  à La Havane. Aujourd’hui, dans le même studio, un jeune groupe a enregistré son premier album : l’Orquesta Akokán (ce qui veut dire « venant du cœur » en Afrique de l’Ouest). Avec leurs arrangements de big band, le groupe évoque l’esprit jazz latin de Duke Ellington et l’énergie du « Roi du mambo » Pérez Prado. Une douzaine de musiciens des États-Unis et de Cuba ont participé au premier album chanté en espagnol du label soul new yorkais Daptone Records. Les chansons, enregistrées avec une grande attention aux détails, sont dominées par le vent vif et les percussions nettes – la production chaude respire l’esprit des années cinquante. Une petite variation aurait fait du bien à l’album – vous n’allez pas trouver ici de rumba lente, par exemple – mais il ne manque pas de furieux mambo, classique mais avec beaucoup de sérénité.


Orquesta Akokán (Daptone Records)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Keep on keepin' on !

Quincy Jones and the team will send the best

in jazz and beyond straight to your inbox.

Stick with us!

Don’t leave just yet... 

Send this to a friend