Daptone annonce la parution d'un album posthume de Charles Bradley. Premier extrait de Black Velvet en écoute.

Il y a tout lieu d’être cynique à l’égard du phénomène de la libération posthume, étant donné que les maisons de disques ont jugé bon d’accorder la vie éternelle à certains artistes par le biais de produits qui auraient pu être morts dans l’œuf. Certains albums sont enterrés pour des raisons professionnelles valables. Et pourtant, le décès du chanteur Charles Bradley l’an dernier a volé au monde un chanteur de soul de renom qui, à l’âge de 69 ans, commençait à jouir des fruits de longues années de travail dans des conditions qui auraient sûrement rompu la majorité de ce que Sly Stone a appelé les « gens ordinaires ».

Elevé rang de champion par Daptone Records dans les années 2000 après avoir passé plusieurs décennies à faire son métier en hommage à James Brown, Bradley a commencé à prendre de l’ampleur dans la dernière étape de sa vie avec son premier album en 2011, No Time For Dreaming, désireux d’une dose d’âme réelle dans un monde dominé par un R & B largement synthétique. Black Velvet est la dernière séance que Bradley a faite avant de perdre son combat contre le cancer et promet d’être le chant du cygne d’un homme dont le talent avait brûlé avec brio après avoir mis le feu au malheur. Bradley a dû composer avec le meurtre tragique de son frère Joseph ainsi que de longues périodes de pauvreté et de solitude. Le titre de teaser « I Feel A Change » est une puissante démonstration de sa capacité à transpercer cette douleur dans une performance vocale qui se mêle à l’émotion mais est aussi habilement graduée entre les tonalités douces et douces. C’est le son d’un homme qui a travaillé aussi bien que souffert pour son art. La section rythmique Daptone, les soufflants et l’orgue Hammond familiers, « graisseux », nous font croire que les Bar-Kays sont immortels.

 

 


Charles Bradley, Black Velvet (Daptone)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Keep on keepin' on !

Quincy Jones and the team will send the best

in jazz and beyond straight to your inbox.

Stick with us!

Don’t leave just yet... 

Send this to a friend