Voix emblématique, militante et bien vivante du maloya, Danyèl Waro s’offre la première réédition en vinyle d’Aou Amwin, un disque-volcan d’une beauté viscérale.

Fils de planteurs des hauts de l’Île, Danyèl Waro trouve dans le maloya – de Firmin Viry notamment – un mode d’expression, de résistance et de réconciliation : « avec lui je me soigne, je me tisane, m’envoûte moi-même  ». Nous aussi. Enregistré dans la case de son enfance à Trwamar, ce Aou Amwin (« de toi à moi ») consacrait en 2010 le chantre de ce blues ternaire hérité des esclaves, brandi fièrement comme l’âme et le drapeau de la créolité réunionnaise. Portée par la pulse incandescente des roulèrs, kayambs et des subtiles polyphonies de son groupe, la vwa électrique de Waro déploie sa poésie mélancolique en trait d’union transocéanien.

Des 15 titres initiaux, la réédition d’Aou Amwin en immortalise quatre dans ses sillons, tous poignant. Citons « Alin  », un hommage à son ami Alain Peters, où s’invitent les cordes de son instrument fétiche, la takamba. Et « Mandela » aussi, transe maloya dédiée à Madiba ponctuée par le flow parfaitement calibré du rappeur sud-africain Tumi Molekane (Tumi And The Volume). A l’heure où la nouvelle génération de maloyer marche déjà sur ses traces, d’Ann O’Aro à Lindigo, Aou Amwin se (re)découvre et s’impose en disque cardinal.

Regardez Danyel Waro : Aou Amwin au Festival Au Fil des Voix (2014) sur Qwest TV


Danyel Waro, Aou Amwin (Buda Musique)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Send this to a friend