Nous avons parlé à Yugen et son producteur Kanif de l’importance de la construction du monde, de l’influence de la science-fiction et de la raison pour laquelle Kool Keith est pour elle un « père cosmique ».

Yugen Blakrok est l’une des voix les plus fraîches de la scène hip-hop. Après son featuring sur la bande originale de Black Panther, le dernier album de la MC, basée en Afrique du Sud, Anima Mysterium, transporte l’auditeur dans un univers de science-fiction mystique soutenu par des rythmes mélancoliques et atmosphériques qui se mêlent aux influences trip-hop.

Pouvez-vous expliquer en quoi consiste le titre de l’album, Anima Mysterium ?

Yugen Blakrok :  Il décrit un monde dans un monde. Nous voulions appeler cela un monde fantôme, c’est donc cette partie de vous-même qui existe dans un royaume subconscient, que vous souhaitiez le voir comme des désirs cachés ou que votre subconscient vous dise des choses. Nous voulions créer un monde de mystères et explorer les endroits où l’invisible se cache. En fait, je me suis inspirée de Carl Jung quand il parle de l‘anima et animusl’ombre féminine et masculine de l’expérience humaine. C’est exactement ce que nous examinons : nous examinons le non-dit, la signification derrière le mouvement, que vous regardiez les étoiles ou la condition humaine, il y a tellement d’états différents et tant de choses inexplorées. Nous voulions exprimer cela par le biais des vibrations, des sonorités et des mots de passe, ce qui soulève des questions un peu comme un puzzle.

Avez-vous de nombreuses conversations avec Kanif sur la manière dont la musique peut refléter ces concepts ?

Yugen Blakrok : Oui, il existe de nombreuses manières différentes de dire une chose. Nous essayons d’explorer toutes ces manières et de les rendre aussi complètes que possible. La plupart des choses dont nous parlons sont des choses que nous avons lues ou regardées et nous tournons dans les mêmes films. Alors l’inspiration coule de l’un à l’autre.

Kanif : Une fois que Yugen a eu un concept ou une idée, je vais créer quelque chose et nous allons le tester et l’essayer en direct quelques fois. Il nous faut un peu de temps avant de trouver la sonorité pour exprimer le monde sur lequel porte la chanson. Pour cet album, beaucoup de chansons avaient une urgence et nous avons probablement redirigé certains sons et fréquences de cette façon. Une fois que vous êtes tous les deux dans le monde du projet, cela devient plus clair pour vous en tant qu’artistes.

Quel est le dernier film ayant inspiré une chanson ?

Yugen Blakrok : En fait, je suis fan de vieux films, de certains classiques auxquels vous revenez toujours. Je me souviens de Twilight Samurai, ça me saute aux yeux, j’aime beaucoup la philosophie existentielle. Quand il s’agit de films ou d’écriture, j’ai une affinité pour les gens qui pensent de la sorte avec la philosophie orientale.

Kanif : L’album a beaucoup de Blade Runner, Philip K. Dick et Arthur C. Clarke.

Yugen Blakrok : Vous examinez toutes les théories et tous les mystères, s’il existe une terre creuse, et vous explorez tout ce qui doit être interrogé.

Qu’avez-vous pensé du film Black Panther ?

Yugen Blakrok : Je l’ai vu plusieurs fois. Il y a beaucoup de choses que j’ai aimé. J’ai trouvé le complot un peu difficile à comprendre – mais il a été fait en fonction des autres films Marvel. En ce qui concerne le style, ce qui m’a le plus impressionné est le sentiment d’être représenté. Cela résume une partie de ce que je sais sur le fait d’être africain.

Si vous étiez tous les deux super-héros, quels seraient vos pouvoirs ?

Kanif : Fréquences et acoustique sonore. Le monde entier est composé de fréquences et d’ondes, je pense donc que ce serait très puissant de pouvoir les contrôler.

Yugen Blakrok : Je me suis toujours imaginée avoir le pouvoir de Medusa, comme des dreadlocks en dragons ! Une ambiance mythique vraiment extrême.

Kanif : Détruisant des mondes en un coup de tête !

Kool Keith apparaît sur « Mars Attacks ». Comment est-ce arrivé ?

Kanif : Nous travaillions sur un remix de « Morbid Abakus » et cela me faisait penser à Kool Keith.

Yugen Blakrok : Il se disait : « Tu sais, Kool Keith serait probablement génial à ce sujet. Pourquoi ne pas l’appeler ? » Juste comme ça ! J’aime Kool Keith, mais Kanif n’arrêtait pas de me harceler à son sujet. Mais un jour, je l’ai appelé et il était tellement partant que cela m’a choquée ! Il a donné de si bonnes vibes, il disait : « Yo, tu veux un flow à la Octagon ? » À ce moment-là, il sortait également le deuxième album de Dr. Octagon, donc ça a très bien marché.

Kanif : Ces mondes que Keith a créés avec Black Elvis ou Octagon, pour moi le hip-hop a toujours été un art de la narration, vous pouvez en dire tellement dans un espace de 16 mesures. Ces mecs ont présenté ces nouveaux mondes à explorer : Octagon a vraiment changé ma compréhension de ce que l’on pouvait faire avec les MPC et 16 mesures.

Yugen Blakrok : Pour moi aussi, même si le but est d’essayer de vous exprimer le plus honnêtement possible, vous voulez aussi utiliser les mots de façon créative et donner au monde un aspect extraordinaire – et c’est une chose que ce gars-là peut faire. Il peut compter jusqu’à dix et faire sonner le meilleur verset que vous ayez jamais entendu ! C’est une compétence, c’est magique. Je suis vraiment chanceuse qu’il se soit vu dans le projet et qu’il nous ait donné ce que nous aimons de lui. C’est un vrai maître, et probablement mon père cosmique.


Yugen BlakrokAnima Mysterium (Cylid Sarl DBA I.O.T Records)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Keep on keepin' on !

Quincy Jones and the team will send the best

in jazz and beyond straight to your inbox.

Stick with us!

Don’t leave just yet... 

Send this to a friend