Dans le court prologue, Katia Guerreiro décline une profession de foi : donner au fado plus de sens. En choisissant pour son dixième album comme directeur artistique José Mario Branco, un auteur – compositeur emblématique de l’opposition à la dictature de Salazar, elle s’inscrit dans les valeurs du fado qui défendent la lutte pour un avenir meilleur et non le fado qui se soumet au fatalisme. Cette intellectuelle, ophtalmologue de profession, revendique des racines et sait affirmer en un chant tout de sensibilité une personnalité qui colle aux codes du fado, sans sur-jouer.

Le fado est un genre musical exigeant tant pour le chant que pour l’accompagnement instrumental. Dans Sempre, les instrumentistes (guitarra portuguesa, viola et viola-baixo) sont des pointures et ils balancent les préludes, souvent assez longs, qui fourniront le support harmonique et rythmique ; cette dynamique hallucinante des cordes est un des secrets du fado. «  Aqui » de Joao Mario Veiga est un « fado rigoroso », à voix nue, sublime ; on aime aussi les pièces de l’actrice et poète Manuela de Freitas ainsi que Deixar –te um dia, un « fado mouraria » qu’on dirait signé d’Alfredo Marceneiro.


Katia Guerreiro, Sempre (Viavox)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English

Parcourir des anciens numéros

Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union

Keep on keepin' on !

Quincy Jones and the team will send the best

in jazz and beyond straight to your inbox.

Stick with us!

Don’t leave just yet... 

Send this to a friend