On sait que le pianiste Stéphan Oliva est attentif à toutes les formes de l’expression musicale et qu’il aime se fondre dans un collectif pour créer une œuvre en un acte de création spontanée. Il le fit récemment avec la chanteuse Suzanne Abbuehl et le percussionniste norvégien Hegg-Lunde dans le magnifique album Princess ; il ne déroge nullement à ses règles de conduite ni à ses mondes intérieurs au sein du trio Orbit nouvellement constitué.

Le cœur du réacteur, c’est le drumming de l’américain Tom Rainey qui émoustille ses partenaires et pousse le pianiste vers un jeu plus brut, épuré comme par un burin de sculpteur. La musique en perpétuel mouvement va à l’essentiel, sans gimmicks. Elle n’est pas révolutionnaire et elle ne cherche pas à l’être dans cette formule balisée et ingrate qu’est le trio avec piano, mais elle est belle, à la fois sucrée et salée, toujours en tension entre lyrisme, acidité rythmique et subtilités harmoniques. C’est à la fois aérien et terrien ; et la profondeur du son ouvre des espaces à la pensée.

Dans « Around Ornette », une des sept compositions de Stéphan Oliva, Sébastien Boisseau semble s’inscrire dans les pas du contrebassiste Charlie Haden.


Stéphan Oliva, Sébastien Boisseau, Tom Rainey, Orbit (Yolk Music)

Tenez-vous informé.e

Abonnez-vous ci-dessous à la newsletter de Qwest TV pour recevoir les dernières actualités et les bons plans !

* champs requis
Langue(s) *
  • Français
  • English
Centre national du cinéma et de l'image animée | Avec le soutien du programme Europe créative de l’Union européenne With the support of the Creative Europe programme of the European Union